Les dragons d'airain sont de grands parleurs, mais on ne peut pas vraiment compter sur eux pour participer à une conversation, car ils sont terriblement égoïstes et souvent grossier, Ils détiennent souvent des renseignements fort utiles, mais ne les divulgueront qu'après avoir parlé plusieurs fois d'autres choses et avoir laissé entendre qu'un cadeau serait grandement apprécié.

La tête de ce dragon est protégée par une large plaque d'airain sur le front et deux cornes tranchantes sur le menton. Une crête court le long du cou. Les ailes du dragon évoquent les nageoires d'une raie. Le dragon sent le sable chaud et ses écailles brillent comme de l'airain poli.

A la naissance, les écailles d'un dragon d'airain sont d'un brun terne, cuivré et tacheté. Avec l'âge, elles prennent une teinte d'airain de plus en plus prononcé ainsi qu'un fini chaud et brillant.

Les dragons d'airain préfèrent de loin la discussion au combat. Si une créature intelligente tente de prendre congé sans lui avoir parlé de tous les sujets imaginables, le dragon pourrait bien en prendre ombrage et tenter de la forcer à rester à l'aide d'une suggestion magique ou d'une dose de gaz de sommeil. Lorsque la « victime » se réveillera, elle trouvera une patte de dragon posée sur elle ou se retrouvera enterrée dans le sable jusqu'au cou, obligé de converser avec le dragon jusqu'à ce que ce dernier s'en lasse.

Avant d'engager un combat, les dragons d'airain crée un nuage de poussière à l'aide de son souffle (qui peut également être sous la forme d'une onde de chaleur suffocante) puis charge l'adversaire ou tente de l'enlever. Lorsque l'adversaire semble trop dangereux, un jeune dragon d'airain s'envolera hors de vue et se cachera en s'enfonçant dans le sol. Les dragons les plus vieux méprisent cette tactique.

On trouve les dragons d'airain dans les régions chaudes et arides, des déserts de sable aux steppes balayées par le vent. Ils adorent les chaleurs intenses et sèches, et passent leur journée à se dorer au soleil. Ils établissent leur antre dans des caves élevées par rapport au sol, préférablement orientées vers l'est pour que le soleil en réchauffe les parois. Leurs territoires contiennent toujours plusieurs points forts appréciés où ils prennent leurs bains de soleil et forcent les voyageurs à converser avec eux.

Les dragons d'airain sont très sociables et entretiennent normalement de bonnes relations avec les autres dragons d'airain et les sphinxs de la région. Ce sont des parents dévoués; Si jmais leurs petits sont menacés, ils attaqueront sans hésiter à l'aide de leur souffle, tirant avantage de leur propre immunité naturelle.

Parce qu'ils partagent le même habitat, les dragons bleus constituent les pires ennemis des dragons d'airain. En combat singulier, le dragon bleu aura plus souvent l'avantage en raison d'une plus grande portée de son souffle. Pour cette raison, les dragons d'airain ont tendance à éviter les dragons bleus jusqu'à ce qu'ils aient pu rallier leurs voisins pour organiser une défense commune.

Comme les autres dragons, un dragon d'airain mange à peu près tout en cas de besoin. Le plus souvent, toutefois, ils mangent très peu. Ils peuvent survivent grâce à la seule rosée du matin, tout de même rare dans leur habitat. On les a déjà vu la recueillir avec soin sur les plantes à l'aide de leur longue langue.

Voici quelques illustrations de dragons d'airain :

























Copyright © Dragon-Céleste 2008 - 2017 | Design by Design-Graph